accueil

la compagnie

agenda

spectacles

      Ô Travail

      Réveil

      Tout est pour le mieux

      Le Cabaret des Chartreux

      Les Fourberies Ridicules

      TARTUFFE(S) La répétition

      Môssieur Bling

      Souriez !!!

      1,2,3 Réveil !

      3,2,1 Partez !

      Le Chant des Souris

      C'est Bon ! C'est Bon !

      La Prose du Transsibérien

      Le cri du feu

      Lectures


scolaires et crèches

presse

ateliers et stages

partenaires

galerie

liens

contact


archives









Les fourberies Ridicules

Une création 2012


télécharger le dossier artistique en pdf



Résumé

Trois personnages clownesques vont faire une conférence sur le théâtre français. Dès votre arrivée, ils vous accueillent et les rapports entre eux se dessinent. Rapidement la conférence bascule, s’oriente sur Molière. Ils ont une manière bien à eux de vous faire voyager dans la vie de Jean-Baptiste. Chaque grande étape du parcours « du plus célèbre des dramaturges français» est prétexte à revisiter une scène mythique du Maître. Mais déjà des dissenssions apparaissent. Le premier d’entre eux, Jean-Baptiste, comme l’Autre, voudrait imposer ses choix mais Anastasia ne s’en laisse pas conter. Quant à Boulgour, il se plie à celui qui parle le plus fort pourvu qu’on rigole un peu. Les objets, sur le plateau, aident à la mise en scène des extraits choisis où la musique, la danse et le chant ont leur place. Cette balade ludique dans l’univers de Molière va révéler la modernité du propos, le tout dans une bonne humeur qui n’exclut évidemment pas une bonne dose de réflexion !


Extrait de 12mn des Fourberies ridicules au Théâtre des Chartreux, avril 2016





 


Intentions

Nous sommes comédiens, marionnettistes, décorateurs, régisseurs… Mais pas dramaturges. Alors heureusement Molière nous inspire. Lors de la dernière création nous avions abordé, à travers Tartuffe, ce qui gouverne le monde, à savoir l’intérêt… L’amour… Non, l’intérêt… Non l’amour… Bref la tâche était ardue, certes, mais plaisante et passionnante. Nous avons repiqué à l’aventure, et nous avons embarqué Nathalie, de la Compagnie Célimène Globule et Anonyme. Nous nous sommes efforcés de montrer, une nouvelle fois, la modernité de Molière malgré les 340 ans qui nous séparent. Ses thèmes favoris sont encore dans l’actualité : le mariage forcé, la célébrité ou le pouvoir à tout prix, l’émancipation de la femme, l’argent… Notre volonté est de poser des questions. En utilisant le clown et son art de créer des situations inextricables, les problématiques sont poussées à l’extrême, voire au ridicule. Alors, en vertu de la distanciation brechtio-marseillaise chère à Equivog, nous entrons dans les fondements de l’âme humaine. Et vlan !!!